Fondé en 2008 par Alan Gentil et Laurent Tardieu, architectes, rejoints par Maïlys Sarrazin et Marion Dubreuil, il compte aujourd’hui quatre architectes et s’enrichit de multiples collaborations extérieures.

Notre pratique croise deux thèmes : les usages et la matière.
Nous expérimentons des situations spatiales décalées, dépassant l’équation programme – surface – budget.
La forme est rationnalisée dans un souci d’économie de coût et de matière, refusant toute sophistication gratuite, assumant au contraire une forme d’esthétique dans la brutalité.

Nous entendons d’ailleurs baroque au sens issu du portugais barroco, désignant une perle irrégulière, mal dégrossie.
À l’échelle du travail fait à la main, dans l’atelier, notre démarche relève du bon sens. Plus largement, cette simplicité est une manière d’affirmer une architecture accessible et responsable.